NUISANCES AERIENNES

retour page accueil

 

en 2021

Vous pouvez suivre l'information

Pour vous informer - France

Pour vous informer - international

Un site internet pour suivre la trajectoire des avions

http://www.flightradar24.com

 

 

Par Le Parisien avec AFP le 12 février 2021

Aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle : le gouvernement abandonne le projet "obsolète" d'un quatrième terminal

https://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/aeroport-roissy-charles-de-gaulle-le-gouvernement-abandonne-le-projet-obsolete-dun-quatrieme-terminal-11-02-2021-JW5B24KAAJDDTHSGOMML5T4DJM.php

29850 SIGNATURES au 2 janvier 2021

Pour signer cette pétition,200731

connectez-vous

https://agir.greenvoice.fr/petitions/non-a-l-extension-de-l-aeroport-de-roissy-une-bombe-climatique-et-sanitaire

 

 

 

Lettre ouverte au Président de la République200706

 

 

 

 

  1. Pour vous informer - France
  2. Pour vous informer - international
  3. Les manifestations
  4. 1996 à 2001 - Historique
  5. 2001 - Visite de l'aéroport internation de VATRY - 16 octobre 2001
  6. 2001 - Courrier Ile de France Environnement du 25 octobre 2001
  7. 2001 - Conférence de presse du 6 novembre 2001
  8. 2001 - Les avions hushkittés : retour à la case départ ! ! - 7 novembre 2001
  9. 2001 - Manifestation du 10 novembre 2001
  10. 2001 - Un plan d'ensemble pour une nouvelle politique aéroportuaire
  11. 2001 - Communiqué - VATRY aurait dù être choisi
  12. 2001 - Décision ministérielle concernant les couloirs aériens d'Ile de France - 10 décembre 2001
  13. 2002 - Comparaison des couloirs aériens avant et après les modifications prévues en 2002
  14. 2001 - Nuisances aériennes en Angleterre (en anglais)
  15. 2001 - Rapport d'information n° 3401 sur la création d'un nouvel aéroport à vocation internationale
  16. 2001 - ACNUSA - Autorite de Controle Des Nuisances Sonores Aeroportuaires - Rapport annuel 2001
  17. 2002- La nouvelle organisation des couloirs aériens a été mise en place le 21 mars 2002
  18. 2002- Directive 2002/03/2001 du Parlement Européen et du Conseil- Etablissement de règles et procédures concernant l'introduction de restrictions d'exploitations liées au bruit dans les aéroports de la Communauté
  19. 2002 -Les nouveaux couloirs aériens - trafic aérien des 5 et 6 juin 2002 - arrivées et départs en configuration Est et Ouest - Aéroports de CDG- Orly - Le Bourget
  20. 2002 - SUR LA MANIFESTATION DU 4 OCTOBRE 2002
  21. 2002 - Manifestation du 4 octobre 2002 - Affiche et motivations
  22. 2002 - Courrier des Yvelines - Article du 2 octobre 2002
  23. 2002 - Courrier des Yvelines - Article du 9 octobre 2002
  24. 2002 - Advocnar - Communiqué de presse
  25. 2002 - Des photos
  26. 2002 - Nos elus s'organisent
  27. 2002 - Le compte rendu analytique officiel de la séance du 12 décembre 2002 du sénat ( couloirs aériens en Ile de France)
  28. 2002 - Mesures de bruit à Montesson la Borde - du 18 au 24 décembre 2002 - du 26 février au 13 mars 2003 - du 13 mars au 18 mars 2003
  29. 2003 - Communiqué de presse du 12 février 2003 de Monsieur Alain GOURNAC - Sénateur Maire du Pecq - Président de l'ACRENA
  30. 2003 - Y a t il un pilote dans le développement du transport aérien?
  31. 2003 - Constat en demi teinte pour les nouveaux couloirs aériens - mai 2003
  32. 2003 - Advocnar infos n° 19 - octobre 2003
  33. 2003 - Advocnar - communiqué suite réunion du 4 octobre 2003 - Mobilisation contre les nuisances aériennes
  34. 2004 - Manifestation du 25 janvier 2004
  35. 2004 - Quelques photos de la manifestation du 25 janvier 2004
  36. 2004 - Questions au gouvernement - Séance du 27 janvier 2004 - Monsieur Jacques MYARD
  37. 2004 - Vers une interdiction des vols de nuit en Europe ? par Jacques MYARD
  38. 2004 - L'assemblée générale de l'ADVOCNAR a eu lieu le 28 mai 2004.
  39. 2004 - Lu dans le flash de la sauvegarde - septembre 2004 - www.sauvparcml.asso.fr
  40. 2004 - Ile-de-France Environnement - Article paru dans le mensuel d'information d'octobre 2004
  41. 2004 - Advocnar infos n° 21
  42. 2004 - Des riverains de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle sont venus, ce soir, avec leur sac de couchage - 3 décembre 2004
  43. 2005 - Information du cirena 25 mars 2005
  44. 2005 - AIRBUS A380 - salon du Bourget et article de l'ADVOCNAR dans liaison n° 76 juin 2005
  45. 2006 - Liaison n° 83 mars 2006 - Les associations demandent un plan de réduction des nuisances du Bourget
  46. 2006 - Manifester contre l'augmentation du trafic - 10 juin 2006
  47. 2006 - Advocnar infos n° 24 - septembre 2006
  48. 2009 - Constitution de la convergence associative - communiqué de presse 22 janvier
  49. 2010 - Dossier special nuisances aériennes
  50. 2011 - Relèvement ILS - Enquête publique du 2 mars 2011 au 1er avril 2011
  51. 2011 - Rassemblement contre les vols de nuit du 24 septembre 2011
  52. Pic de pollution en Ile-de-France - mars 2014
  53. 2014 - Elections européennes de 2014 - mémorandum - ADVOCNAR
  54. 2015 - Suppression des sifflements des A320
  55. 2015 - PPBE - ROISSY-CHARLES DE GAULLE - communiqué de presse du 17 mars 2015
  56. 2015 - Pic de pollution en ILE DE FRANCE - communiqué de presse du 23 mars 2015
  57. 2016 - Le dossier noir du transport aérien - février 2016
  58. 2017 - Les élus et associations requérants ( dont QVLB) saisissent le conseil d'Etat
  59. 2018 - Abandon Notre-Dame-des-Landes - Conséquences - ADVOCNAR(.pdf)
  60. 2018 - Le Conseil d'Etat rend sa décison concernant le bruit autour des aéroports fanciliens(.pdf)
  61. 2018 - Notre soutien, aux riverains des aéroports, n'est pas récent

 

 

Pour vous informer - France

Le site de l'ACNUSA (autorité de contrôle des nuisances sonores aéroportuaires) www.acnusa.fr

le site de l'UFCNA (union française contre les nuisances aériennes) www.ufcna.eu

le site d'Aéroports de Paris www.adp.fr

le site de l'ADVOCNAR http://www.advocnar.fr

le site de PARIS-VATRY : www.parisvatry.com

le site de l'association VILLE ET AEROPORTS : http://www.villeaeroport.fr/

le site de la DIRECTION GENERALE DE L'AVIATION CIVILE : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/direction-generale-laviation-civile-dgac

 

 

Pour vous informer - international

Le site de l'organisation de l'aviation civile internationale - https://www.icao.int/Pages/FR/default_FR.aspx

Le site d'eurocontrol ( site en français et en anglais) https://www.eurocontrol.int/

Les manifestations

Qualité de vie de La Borde a participé à de nombreuses manifestations.

Paris le 10 mai 1997

Paris le 18 octobre 1997

Luxembourg le 17 juin 1999

Roissy le 20 mai 2000

Paris le 20 mai 2001

Paris le 10 novembre 2001

Roissy le 4 octobre 2002 (image 1) (image2)

Paris le 25 janvier 2004

Roissy, le 3 décembre 2004 ( soutien de QVLB)

Historique

Notre bulletin d'information n° 23 du 15 mars 1996 s'intitulait " ALERTE AU BRUIT DES AVIONS. REAGISSONS".

L'extension de l'aéroport de ROISSY-CHARLES DE GAULLE n'était pas engagée et les habitants d'Ile de France, dont les Yvelines, mesuraient mal les répercussions d'une telle décision.

En Septembre 1997, Monsieur Jean-Claude GAYSSOT, Ministre de l'Equipement, des Transports et du Logement fait publier un recueil intitulé " Concertation sur l'extension de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle". Notre point de vue y figure.

Du 23 octobre au 12 novembre 1998, nous réalison une CAMPAGNE DE MESURE DE BRUIT DES AERONEFS
A MONTESSON LA BORDE - YVELINES

LES CONSEQUENCES DE L'EXTENSION DE L'AEROPORT DE ROISSY POUR LES HABITANTS DE LA BOUCLE DE MONTESSON ET DES COMMUNES ENVIRONNANTES.

Depuis 1995, sans aucune concertation, et en contradiction avec le schéma directeur de l'Ile de France, les 350 000 habitants de la Boucle de Montesson (Yvelines), se voient imposer des nuisances aériennes très importantes (" 200 survols par 24/h - 60/75 dBA) dues à la réorganisation du trafic de Roissy et du Bourget. Ces nouvelles nuisances ont entraîné la mobilisation des municipalités et des associations. Présentées comme " de nouvelles procédures d'approche moins nuisantes pour l'environnement " par le conseil des ministres du 11.10.95, ces modifications de trajectoires ont eu pour conséquence un développement considérable des nuisances sur un des secteurs les plus urbanisés de la région, à vocation de zone résidentielle tranquille au Nord des Yvelines.

Ce que nous avions annoncé s'est réalisé : en 6 ans (1993 à 1999) les mouvements aériens de Roissy ont doublé (232 000 à 467 000). Si rien ne change, en 2005, le nombre de mouvements d'avions atteindra 700 000.

Les associations de la Boucle demandent l'annulation de toutes les modifications de trajectoires officielles et officieuses intervenues depuis 95 et se sont opposées à l'extension de Roissy, en raison de l'absence de clarté dans la définition des trajectoires, de l'absence de contrat crédible de maîtrise des nuisances, des conséquences écologiques et économiques pour les habitants des Yvelines.

LES NUISANCES AERIENNES SE DEVELOPPENT

Une mesure de bruit réalisée par l'association dans la nuit du 27 au 28 juillet 2001 montre que 80 avions nuisants ont survolé le quartier. Les promesses ne sont pas tenues.

Depuis fin juillet 2001, les nuisances sonores se sont fortement intensifiées au dessus de la Boucle de Montesson. Le quartier de la Borde n'est pas épargné.

Ce développement est d'autant plus perceptible que les habitants sont dans leur jardin, ou tout du moins essayent encore de profiter de leur jardin.

On constate que :

le bruit de certains réacteurs couvre les voix interrompant toute conversation durant le passage de l'avion,

l'agression sonore se produit tant à l'atterrissage qu'au décollage, de jour comme de nuit,

le nombre de passages est en forte progression

La réorganisation de la circulation aérienne en Région Ile-de-France

Nous avons assisté le 19 septembre 2001, sur invitation de Monsieur le Préfet de la Région d'Ile-de-France à l'exposé d' EUROCONTROL, sur l'avancement de leurs travaux.

Monsieur Jean-François BEL, Maire de Montesson et Conseiller Général des Yvelines y assistait également.

Nous avons eu une présentation qui traitait de l'aéroport d'ORLY mais rien en ce qui concerne ROISSY et le BOURGET

Voir notre courrier du 20 septembre à Monsieur le Préfet de la Région d'Ile de France et à Monsieur le Préfet des Yvelines

Un courrier du 1er octobre de Monsieur le Préfet des Yvelines nous invite, le 10 octobre, à un exposé sur l'état d'avancement du projet

La réorganisation de la circulation aérienne en Région Ile-de-France

Réunion du 10 octobre 2001 en Préfecture des Yvelines

Monsieur Bernard PREVOST, Préfet des Yvelines nous a accueillis en présence de Monsieur DELATTRE, Secrétaire Général de la Préfecture, Monsieur BAUDRY, Directeur de la Direction de la Navigation Aérienne, Monsieur Frédérique RICO, Directeur d'Aéroports de Paris.

Suite aux demandes faites lors des précédentes séances, un réel effort d'information a été constaté et apprécié par les membres du groupe de suivi pour le projet de réorganisation de la circulation aérienne en région parisienne.

Des documents d'étude ont été remis à chacun des participants, leur permettant de mieux situer les modifications prévues et leur impact.

- Projet de rapport final d'Eurocontrol présenté au Comité de Pilotage du 24 septembre.
- Evaluation de moindre bruit pour la TMA et les aéroports de Paris du National Aérospace Laboratory NLR
- Région parisienne - Analyse d'impact Personnes survolées
- Représentation sur carte de la région parisienne de la répartition des flux actuels et projet Eurocontrol ( Orly) ou DNA(Roissy et Le Bourget) avec quantification des vols.
- Mesures destinées à limiter les nuisances sonores. (Source ADP)
- Présentation illustrée des flux de trajectoires pour les aéroports d'ORLY, Roissy et le Bourget.

Monsieur Jean-François BEL, notre Maire et Vice-Président du Conseil Général des Yvelines représentait :

Monsieur Alain GOURNAC, Sénateur des Yvelines, Maire du Pecq, Vice-Président du Conseil Général des Yvelines, Président du Comité pour la réduction des nuisances sonores dues à l'augmentation du trafic aérien au-dessus des communes de la Boucle de Montesson ,et des villes environnantes ( 40 communes),
Monsieur CUQ, Député et
Monsieur BOROTRA, Président du Conseil Général des Yvelines

On a une nouvelle fois noté que le dispositif, présenté par la DNA lors des séances des 28 mars et 12 juin à la Préfecture des Yvelines, pour la desserte des aéroports de ROISSY Charles de Gaulle et du Bourget n'avait pas été examiné par Eurocontrol.

Comme cela a été le cas pour ORLY,un examen attentif est nécessaire pour répondre à l'engagement pris par les pouvoirs publics. Notre demande par courrier du 20 septembre 2001.

Nous avons demandé que les documents quantifiant les vols arrivée et départ des aéroports, fassent la distinction entre les vols de nuit (entre 22 heures et 6 heures du matin) et les vols de jour.

Notre association était représentée par Michel ANGERARD et Aimé LAURENT

Pour information :

Dans le document : Mesures destinées à limiter les nuisances sonores, il est évoqué " un minimum de séparation verticale de 300 mètres (1000 ft) dans l'espace aérien européen. Voir "éléments indicatifs sur la mise en oeuvre de cette mesure"

ma211012.

Visite de l'aéroport international de VATRY

Monsieur Albert Vecten, Président du Conseil Général de la Marne et Monsieur Youssef SABEH, Président Directeur Général de la SEVE ( Société qui gère l'aéroport) nous ont accueillis le 16 octobre 2001. Nous avons pu constater que les installations fret sont totalement opérationnelles.

Photo de la délégation

L'utilisation des infrastructures aéroportuaires de VATRY comporte des atouts immédiats et des opportunités à moyen et long terme.

Un communiqué de presse ufcna/advocnar a été distribué aux journalistes présents ( journaux, radio, télévision)

Nuisances aériennes

 

L'ACNUSA écrit le 26 octobre 2001 à Monsieur GAYSSOT

Conférence de presse du 6 novembre 2001

Tour Maine Montparnasse


Cette conférence de presse a permis d'informer la presse sur l'objet de la manifestation générale du samedi 10 novembre 2001 à 14h00 à Paris - rassemblement Denfert-Rochereau à 13h30. Elle s'est tenue de 8h30 à 10h30 au restaurant " Le ciel de Paris " 56ème étage de la Tour. Tous les départements de l'Ile-de-France étaient représentés.

Objet : Manifestation de masse de 14h00 à 17h00 pour dire OUI au 3ème aéroport à plus de 100 kms de Paris, pour dire non aux vols de nuit et aux nouveaux couloirs aériens, et pour alerter l'Etat et l'Administration sur le développement très inquiétant des nuisances aériennes en Ile de France.

L'ensemble des intervenants ont confirmé leur présence aux côtés de leurs adhérents et administrés le jour de la manifestation.

LES INTERVENANTS :

· Simone Nérome, Présidente de l'ADVOCNAR (Association de Défense Contre les Nuisances Aériennes ) - Vice présidente du CSNA (Collectif Santé Nuisances Aériennes).
· Jean Marie Gourdin, Président de l'UFCNA (Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs)
· Marc Ambroise-Rendu, Président de l'IDFE ([le de France Environnement - 300 associatons)
· Jean Pierre Enjalbert, Président du CSNA (Collectif Santé Nuisances Aériennes).- Maire de Saint Prix - Conseiller Général
· Jean Pierre BIazy, Président de Villes et Aéroport.- Député Maire de Gonesse
· Yannick Paternotte, Président de l'APELNA (Association des Communes Ile deFrance pour la Protection de l'Environnement et la Limitation des Nuisances Aériennes -44 communes du Val d'Oise) - Maire de Sannois - Conseiller Général
· Jean Jacques Fournier, Présidént du SAN (Syndicat d'Agglomération Nouvelle - Les 8 communes de la ville nouvelle de Sénart)
· Sylvie Barrault, Présidente de ACCACE
· Alain GOURNAC, Président du Collectif contre les Nuisances aériennes (41 communes des Yvelines) - Sénateur Maire du Pecq - Conseiller Général des Yvelines
· Jean-François BEL, Maire de Montesson - Conseiller général des Yvelines

 

Le Président de Qualité de vie de la Borde était présent à cette conférence de presse

MA211106

 

Courrier Ile de France Environnement


Paris, le 25 octobre 2001
Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Si vous et vos adhérents souhaitez mettre un frein au développement des nuisances aériennes en Ile-de-France, le moment est décisif.
* Le ministre des Transports va prochainement statuer sur un nouveau plan de circulation aérienne au-dessus de vos têtes. Ce plan prévoit de nouveaux couloirs sur des secteurs jusqu'ici peu ou pas touchés, notamment dans l'Essonne, les Yvelines, les Hauts-de-Seine et la Seine-et-Marne.
* Aéroport de Paris parle d'une troisième aérogare à Orly pour accueillir les Airbus géants en construction, bâtit une nouvelle aérogare à Roissy et projette une liaison ferrée au départ de la gare de l'Est, "Roissy Express", pour faire face à un afflux de passagers.
* Une loi, déjà votée à l'Assemblée nationale et actuellement au Sénat, ouvre la voie à un développement des vols de nuit sous couvert de les contrôler.
* Pierre Zemor a remis au gouvernement son rapport d'enquête sur la localisation d'un 3ème aéroport dans le bassin parisien. Or, cette solution de bon sens ne résoudra aucun problème avant dix ans, personne n'en veut dans les départements et elle est combattue par certaines associations.
Tout ceci nous promet, dans les mois qui viennent, davantage de bruit, davantage de stress, davantage de dangers, davantage de pollution atmosphérique et de risques pour la santé, moins de qualité de vie et une diminution de la valeur de nos habitations.
IDFE fait de la lutte contre les nuisances aériennes la priorité de son action en 2001 et 2002. Les instances d'IDFE ont a pris position sur tous les sujets évoqués ci-dessus. Elles s'efforcent par tous les moyens (interventions dans les commissions d'Orly et de Roissy, démarches personnelles, amendement à la loi sur les vols nocturnes, envois systématiques de ses propositions aux responsables) de combattre l'inflation des nuisances aériennes. Ce n'est plus suffisant. Pour être entendu il nous faut aujourd'hui descendre dans la rue

VENEZ MANIFESTER AVEC VOS ADHERENTS
SAMEDI 10 NOVEMBRE A PARIS

De Denfert-Rochereau (13h30) à la place Vauban (17h)

C'est la manière actuellement la plus efficace de vous faire entendre.

Après, il sera trop tard pour se plaindre. Venez avec des banderoles au nom de votre association ou de votre commune. Décidez vos élus à vous accompagner.

D'avance merci, Madame la Présidente, Monsieur le Président, de votre participation à cette manifestation de salut public.

Pour le Conseil d'administration d'IDFE,

le Président
Marc Ambroise-Rendu

Union Belge Contre les Nuisances des Avions

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les avions hushkittés : retour à la case départ ! !

L’Union Belge Contre les Nuisances des Avions (UBCNA) a pris connaissance avec étonnement des intentions de la Commission des Communautés Européennes de retirer son règlement relatif à l’interdiction de vol des avions hushkittés et s’insurge contre cette volonté de capitulation face à la puissance économique des constructeurs et motoristes d’avions basés aux Etats-Unis.


Ce règlement CE 925/1999 du Conseil du 29 avril 1999 relatif à l’immatriculation et à l’exploitation, dans la Communauté, de certains types d’avions à réaction subsoniques civils modifiés et munis d’un nouveau certificat prévoyait que de nouvelles immatriculations d'avions "hushkittés" ne pouvaient plus être autorisées dans les pays de la CEE à dater du 4 mai 2002.


Un avion " hushkitté " est un avion sur lequel le fabricant de réacteurs a ajouté une tuyère à la sortie des moteurs pour les rendre un peu moins bruyants. Il s’agit donc d’un avion équipé d’un atténuateur de bruit afin d’améliorer le niveau de certification acoustique.


La pose d’atténuateurs de bruit coûte 5 fois moins qu’une remotorisation complète d’un avion. Grâce à ce procédé du " hushkitting ", un grand nombre d’anciens et obsolètes avions fabriqués aux Etats-Unis entre 1965 et 1970, jusqu’alors classés dans le niveau acoustique de l’OACI comme chapitre 2, ont pu être recertifés dans le chapitre 3 OACI par l’ajout de la tuyère en bout des réacteurs.


Ainsi on prolonge la durée de vie d’avions anciens, bruyants et polluants qui auraient dus logiquement cesser de voler selon les Directives Européennes.


On évalue à 1.500 le nombre d’avions hushkittés en circulation aux Etats-Unis, pour 100 à 150 en Europe. Le problème de ce type d’avion est qu’il opère quasi exclusivement la nuit pour le compte de compagnies aériennes assurant le transport de courrier postal et de fret express.


Ces avions " hushkittés " sont vraiment montrés du doigt par tous les riverains d’aéroport car ils sont les réels perturbateurs de leur sommeil. Une mesure directe contre ces avions est à la fois efficace en matière de respect du repos et de la tranquillité des riverains tout en ne nuisant en rien à l’emploi et à l’activité économique des compagnies aériennes travaillant la nuit.


L’UBCNA s’inquiète de cette volte-face européenne face aux pressions des Etats-Unis et regrette qu’une mesure efficace contre les nuisances des avions semble ainsi passer à la trappe au nom de la sacro-sainte croissance économique.


L’UBCNA rappelle que, selon un arrêt très important de la Cour de Justice des Communautés Européennes, une mesure belge plus radicale sur les avions hushkittés ne serait absolument pas contraire aux normes internationales.


Selon cette Cour de Justice, dans le cadre de l’affaire AHER-WAGGON du 14 juillet 1998, " une réglementation plus stricte en matière de normes de bruit des avions et la restriction aux échanges communautaires découlant de cette décision, se justifient par des considérations de santé publique et de protection de l’environnement ".


L’UBCNA demande au Gouvernement Fédéral belge de ne pas modifier sa position et défend l’Arrêté Ministériel du 26 octobre 2000 relatif à l’instauration d’un système de quotas acoustiques pendant la nuit à l’aéroport de Bruxelles-National, lequel aura comme répercussion une suppression inéluctable de tous les avions hushkittés la nuit au plus tard le 1er janvier 2003.


L’UBCNA rappelle également au Gouvernement Fédéral que par ses accords gouvernementaux des 11 février 2000 et 9 février 2001 il était prévu de présenter, avant la fin 2001, un Arrêté Royal relatif à l’interdiction d’utilisation des avions hushkittés en Belgique à dater du 1er janvier 2003 de jour comme de nuit.


L’UBCNA soutiendra toute mesure légale, parlementaire ou réglementaire relative à la mise hors-service de tous les avions " hushkittés ", véritable ancêtre volant, poubelle sonore universellement reconnue, qui n’est plus destinée qu’à la casse ou à trôner dans les musées.


Bruxelles, le mercredi 7 novembre 2001

Réf : UB/JVDH/mut/01.702

***
Jacques VANDENHAUTE Sénateur honoraire-Bourgmestre Président de l’asbl UBCNA

Avenue du Haras, 100 à B – 1150 Bruxelles Tél : 02.773.05.36 Fax : 02.770.94.19

Manifestation contre l’accroissement des nuisances aériennes en Ile-de-France

Les Yvelines ont manifesté pour la première fois avec tous les départements de l'Ile-de-France.

De nombreux Maires et Conseillers municipaux représentant les 41 communes du Comité contre l'accroissement des Nuisances aériennes étaient présents.

Les organisateurs annoncent 15.000 participants.

Qualité de vie de la Borde participait avec 8 membres du bureau. Le CADEB ( regroupant des association de la Boucle de Montesson ) participait également

Quelques photos

Un plan d'ensemble pour une nouvelle politique aéroportuaire

Communiqué de presse
Paris, le 15 novembre 2001


PREMIER MINISTRE
Service de presse


Réunion interministérielle du Jeudi 15 Novembre 2001


Le Premier ministre a réuni ce jour l'ensemble des ministres concernés pour arrêter un plan global pour les aéroports français, dans le prolongement des orientations des schémas de services collectifs des transports.

1. Le gouvernement confirme la nécessité d'une nouvelle plate-forme internationale pour le grand bassin parisien, elle sera implantée autour du secteur de CHAULNES (Somme).

- La nécessité d'une nouvelle plate-forme dans le bassin parisien
Le débat public a confirmé l'accroissement régulier de la demande en transport aérien. Les conséquences des attentats du 11 Septembre et les événements internationaux d'aujourd'hui ne sont pas susceptibles de modifier sensiblement ces tendances à long terme.

Le gouvernement entend assurer la maîtrise des nuisances à Orly et Roissy en confortant et en inscrivant dans la durée les engagements pris ( 250 000 mouvements annuels à Orly ; plafonnement global de bruit annuel à Roissy à hauteur du niveau atteint en 97, avec une limitation opérationnelle fixée à 55 millions de passagers ).

La demande spontanée de transport aérien pour le bassin parisien à l'horizon 2020 est estimée à 140 millions de passagers. Même si par les mesures incitatives et volontaristes du gouvernement une partie pourra être réorientée vers les aéroports régionaux et les TGV, il demeurera une demande insatisfaite d'environ 35 millions de passagers pour le bassin parisien.

- La pertinence du choix du site de CHAULNES
Parmi les différents sites proposés pour accueillir, à l'horizon 2020, une nouvelle plate-forme internationale, les sites les plus au nord de l'agglomération parisienne, autour du secteur de CHAULNES, optimisent l'équilibre entre le développement régional et le développement de la France dans la dynamique européenne.
Situés à une trentaine de minutes en TGV du cœur de Paris et de Lille, ils permettent de ne pas réserver le bénéfice de ce développement à l'Île-de-France, en le mettant au service de la Picardie et du Nord-Pas de Calais.
Ils autorisent en outre un fonctionnement en bipôle avec Roissy auquel la nouvelle plate-forme sera reliée en moins de trente minutes par une liaison à grande vitesse.


Le périmètre exact d'implantation de l'aéroport sera déterminé avec l'objectif d'optimiser cette localisation au regard des critères présentés pour le débat public, notamment les contraintes de la navigation aérienne et l'impact sur l'environnement.

Le processus conduisant à la création de la nouvelle plate-forme, qualifié de projet d'intérêt général, sera mené dans la plus étroite concertation avec les collectivités locales concernées dans le souci permanent de faire du nouvel aéroport un vecteur important du développement local, de l'emploi régional et du respect de la qualité de vie des populations concernées.

Dans l'immédiat, le Préfet sera mandaté par le gouvernement pour recenser l'ensemble des questions posées à court terme par la décision.

2. Le Gouvernement consacre une enveloppe de 5 milliards de francs pour soutenir le développement à court terme des aéroports régionaux.

Un plan de soutien au développement des dix grands aéroports régionaux, notamment Lyon Saint-Exupéry et Nantes Notre Dame des Landes, est arrêté, dans l'objectif de marquer une étape significative avant 2010 : élargissement des droits de trafic, amélioration de la desserte terrestre, développement durable de l'activité aéroportuaire et son inscription dans le développement local et régional. La France proposera à la Commission européenne la mise en place d'aides au démarrage pour de nouvelles lignes intercontinentales à partir des aéroports régionaux.

Une enveloppe de 5 milliards de francs de prêts à taux préférentiels d'une durée de trente ans sera réservée pour aider les investissements aéroportuaires nécessaires.

Enfin, le développement du réseau TGV favorisera le report du trafic de l'avion vers le train par la mise en place d'une offre ferroviaire attractive et performante.

3. Un projet de loi sera déposé, début 2002, afin de garantir une meilleure protection des populations riveraines.

Pour toutes les nouvelles plates-formes aéroportuaires, un projet de loi reprenant les recommandations de l'Autorité de Contrôle des Nuisances Sonores Aéroportuaires (ACNUSA), sera déposé par le gouvernement avant mars 2002, pour garantir une plus grande protection des riverains contre les nuisances sonores. et une meilleure maîtrise de l'urbanisation autour des aéroports.
Une concertation avec les collectivités locales et les commissions consultatives de l'environnement sera organisée pour définir les modalités d'application de ces mesures aux aéroports existants.
Le projet de loi prévoira également d'améliorer les conditions d'indemnisation des riverains de ces nouvelles plates-formes.

La création ou la modification des "couloirs aériens" donnera lieu à une concertation publique dont les modalités seront précisées d'ici la fin de l'année, et qui feront l'objet d'amendements du gouvernement lors de l'examen par le Sénat du projet de loi relatif à la démocratie de proximité. Des procédures publiques et transparentes seront recherchées, en tenant compte des contraintes de sécurité, pour en contrôler la mise en œuvre.


4. La gêne sonore étant particulièrement sensible la nuit, les mouvements nocturnes des grands aéroports seront mieux maîtrisés.

Le gouvernement appuiera l'adoption et la mise en œuvre de la proposition de loi, adoptée en première lecture par l'Assemblée Nationale le 26 avril 2001, interdisant, sous peine de sanctions financières, le vol nocturne d'avions dont le bruit mesuré au sol dépasserait un niveau déterminé. Pour les aéroports concernés, l'Etat imposera, si nécessaire, des procédures aéronautiques particulières pour la période nocturne permettant de limiter les nuisances.

L'État décide en outre de rechercher pour l'aéroport de Roissy, dans la plus large concertation, les moyens permettant de limiter voire de réduire, notamment pour le fret aérien, le nombre de mouvements sur une plage nocturne à définir. A cette fin, il examinera comment organiser le transfert d'activités de fret à Vatry.

L'ensemble de ces mesures permettra de valoriser chacun des grands aéroports comme un vecteur du développement local. L'État examinera avec les collectivités locales, les moyens concrets , notamment en matière de péréquation fiscale, d'emploi et de formation, susceptibles d'accompagner ou de soutenir ce développement.


Ce plan global aéroportuaire consacre un maillage équilibré du territoire français en matière de desserte aérienne et de sa complémentarité avec le réseau de trains grande vitesse, pour faire face au développement continu de la demande.

Les choix opérés se font en cohérence avec la notion de développement durable qui préside à la politique d'aménagement du territoire menée par le gouvernement depuis 1997 et affirmé par la LOADT : concilier développement économique, qualité de vie et préservation de l'environnement.


Contact : Marie d'OUINCE, Jean-Michel GRAU

 

Nuisances aériennes

COMMUNIQUE - VATRY AURAIT DU ETRE CHOISI

Le 16 octobre dernier une délégation ADVOCNAR/UFCNA, accompagnée d'une dizaine d'associations représentatives d'Ile de France (IDFE, DIRAP, AREC, Qualité de Vie de la Borde à Montesson) s'est rendue à l'aéroport de Vatry, où nous avons été reçus par M. Vecten Président du Conseil Général de la Marne, et M. Sabeh Président de l'aéroport.
Une nouvelle fois nous avons défendu la candidature de Vatry, comme nous le faisons à chaque occasion depuis 2 ans. Le but de notre démarche était de faire passer un message fort au Gouvernement.
En effet, les limites de l'insupportable étant atteintes, la seule porte de sortie responsable et non partisane était de choisir Vatry comme 3ème plate-forme aéroportuaire du grand bassin parisien.
Malheureusement, Messieurs Jospin et Gayssot en choisissant Chaulnes dans la Somme, en ont décidé autrement.
C'est un mauvais choix, et cela pour plusieurs raisons
:
· il se situe dans un espace aérien déjà saturé,
· la ligne TGV est saturée avec un train toutes les 4 minutes,
· l'autoroute A1 est également saturée,
· ce projet coûterait beaucoup plus cher qu'une extension de l'aéroport de Vatry (car 1200 MF d'investissements publics ont déjà été réalisés).
De plus, annoncer un 3ème aéroport en 2015, c'est un leurre ! En effet, le trafic augmentant de 4 à 5% par an, il aura doublé à la mise en service de l'aéroport de Chaulnes. Quelle solution d'attente propose le gouvernement pour les Franciliens ? Aucune, sinon le report du trafic sur la province, ce que nous refusons. Nous n'allons pas créer de nouveaux ''Roissy'' en France.
De toute façon, ce n'est pas la première fois qu'un gouvernement annonce le choix d'un site. Messieurs Juppé et Pons l'avaient déjà fait en 1996, et c'est bien M. Gayssot qui avait gelé ce projet en arrivant au gouvernement sous la pression des Verts en 1997! Cette décision précipitée paraît bassement électoraliste, car le site de Chaulnes ne concerne que huit circonscriptions non gagnables par la gauche, alors que s'il n'y avait pas eu d'annonce avant les présidentielles, la gauche aurait dû gérer la contestation dans une quarantaine de circonscriptions. Cela permettra aussi à Madame Aubry Maire de Lille, d'avoir un deuxième aéroport évitant ainsi les risques d'extension de celui de Lille, c'est-à-dire de nuisances supplémentaires.
Les riverains de Chaulnes peuvent également dire merci à M. Cochet, car si notre ministre de l'environnement avait défendu le dossier de Vatry comme 3ème aéroport, M. Jospin aurait peut-être choisi la solution de compromis et de bon sens.
C'est pour cela que nous allons maintenant défendre plus que jamais le dossier de Vatry car il représente aujourd'hui la seule réponse immédiate pour soulager à la fois Roissy, Orly, Lyon et d'autres plates-formes voisines de province.
Quels sont les atouts de l'aéroport de Vatry ?
· Vatry est une plate-forme opérationnelle aux normes internationales, possédant déjà une piste de 3860 m (3300 mouvements au 1er semestre 2001),
· une réserve foncière supplémentaire de 800 ha permettrait de réaliser rapidement une seconde piste,
· Vatry satisferait également les défenseurs de l'environnement et les rares opposants à la construction d'un nouvel aéroport, car ce dernier a le mérite d'exister alors que les autres projets ne sont aujourd'hui que virtuels,
· la zone du PEB ne compte que 7 habitants au km2 pour seulement 300 personnes,
· Vatry dispose d'un espace aérien très ouvert (celui de la Somme est saturé),
· et enfin, un nouveau projet de liaison TGV mettrait Vatry à seulement 35 mn de la Gare de l'Est.
La plate-forme de Vatry respecte ainsi les critères de choix environnementaux auxquels nous sommes attachés à savoir, l'aménagement du territoire, les nuisances aériennes, et la sécurité.
L'utilisation des infrastructures aéroportuaires de Vatry comporte des avantages immédiats pour le fret et les charters dans un premier temps, et une réelle opportunité à la fois pour le court et le long terme, ce serait le meilleur choix, et également la solution de consensus national.
Cette solution de moindres nuisances éviterait ainsi de sacrifier inutilement la région de Chaulnes, qui serait en réalité le site d'un hypothétique 4ème aéroport. En effet, le 3ème existe déjà : c'est Vatry, défendons-le !

211125 - TREMOULETmodma

Nuisances aériennes info

Les chiffres de la DGAC sont de 4 millions de Francilien survolés à moins de 3000 metres d'altitude par 2500 gros porteurs par jour. 2500 avions plus légers par jour survolent l'Ile de France en plus.
Voir :

http://ufcna.eu

Source : UFCNA.com 211201

Décision ministérielle concernant les couloirs aériens d'Ile de France

10 décembre 2001

Consultez

Le dossier de presse

 

 

Comparaison des couloirs aériens avant et après les modifications prévues en 2002

pour

Orly - Roissy Charles de Gaulle et Le Bourget (14)

Configuration Est

Configuration Ouest

NUISANCES AERIENNES EN ANGLETERRE

Les vols de nuit à HEATHROW et la décision de la cour européenne des droits de l'homme.

(en anglais)

Greenskies news n° 1 - octobre 2001

Greenskies news n° 2 - janvier 2002

 

Rapport d'information N° 3401

enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 21 novembre 2001

sur la création d'un nouvel aéroport à vocation internationale

 

ACNUSA - Autorite de Controle Des Nuisances Sonores Aeroportuaires - Rapport annuel 2001

Ce rapport est accessible à : ce rapport n'est plus accessible - ma170303

http://193.251.37.139/rapport/rapport2001.asp

 

La nouvelle organisation des couloirs aériens a été mise en place le 21 mars 2002.

Il est prévu :

Par vent d'ouest : 245+90=335 avions par jour au décollage de ROISSY

Par vent d'est : 120+185 = 305 avions par jour à l'atterrissage à ROISSY

Le week-end pascal a été gâché par le bruit assourdissant et inadmissible des avions à l'atterrissage et au décollage.

Beau résultat pour un simulacre de concertation.

ma.20403

Directive 2002/03/2001 du Parlement Européen et du Conseil

du 26/03/2002

relatives à l'établissement de règles et procédures concernant l'introduction de restrictions d'exploitations liées au bruit dans les aéroports de la Communauté

ma20408

Les nouveaux couloirs aériens

Trafic aérien des 5 et 6 juin 2002

Arrivées et départs en configuration EST et Ouest

(aéroports de CDG - Orly - Le Bourget)

Journée du 5 juin 2002
Journée du 6 juin 2002
Couleurs représentant l'altitude en mètres des avions

ma - 20630 - Documentation DGAC

Manifestation du 4 octobre 2002

Pour disposer des dernières informations sur l'organisation de la manifestation, consultez le site de l'advocnar.

Nous adhérons à cette association depuis 1996

http://advocnar.fr

QUALITE DE VIE DE LA BORDE

SOUTIENT TOUTES LES PROPOSITIONS DE L'ADVOCNAR REPRODUITES CI-DESSOUS

____________________

Des solutions de " moindres nuisances "
La réduction des nuisances aériennes en Ile-de-France est possible
.

L'ADVOCNAR dit NON au " tout Roissy " et OUI aux solutions alternatives ! L'Etat français doit accepter de partager les recettes fiscales avec la province... et le lobby aérien doit se remettre en cause. Ne plus s'attacher, par exemple, au développement d'arrière-garde de Roissy… en totale contradiction avec les objectifs de décentralisation de l'Etat et ne répondant pas aux contraintes environnementales d'aujourd'hui. L'ADVOCNAR fera entendre la voix de la raison !
Le but de l'ADVOCNAR est de défendre et de protéger les riverains de l'aéroport de Roissy-Le Bourget et leur environnement contre ces dangers.

1- OUI au troisième aéroport à plus de 100 km de Paris.


Ce troisième aéroport existe déjà : c'est Vatry dans la Marne ! Vatry est une plate-forme opérationnelle aux normes internationales possédant déjà une piste de 3.860 mètres. Dans le total respect de critères de choix environnementaux (acte de décentralisation dans une zone à faible densité de population), Vatry comporte des avantages immédiats pour le fret et les charters. Vatry comporte également des opportunités de moyen terme (construction d'une deuxième piste et transfert SNCF vers la gare de l'Est en 35 minutes). C'est un choix de consensus national. A quand le recours à ce troisième aéroport ?

2- OUI à l'arrêt des vols de nuit.

Le trafic de nuit a crû de 39 % depuis 1997. Avec 160 mouvements chaque nuit, la situation est intolérable ! L'ADVOCNAR réclame le couvre-feu à Roissy de 22h30 à 6h00, pour que la population survolée à longueur de journée bénéficie du repos indispensable à sa santé. Une bonne nuit de sommeil, c'est possible ! L'Italie, l'Allemagne, la Belgique et la Suisse ont obtenu l'interdiction des vols de nuit sur leurs principaux aéroports. L'Angleterre est en bonne voie. En France, les riverains d'Orly ont réussi à imposer le couvre-feu… Il en faut de même à Roissy !

3- OUI au transfert du fret à Vatry.

Les marchandises et le courrier sont essentiellement transportés de nuit dans des avions cargos, particulièrement bruyants. Leur décollage est plus lent que les avions de ligne et leur impact sonore au sol affecte une surface trois fois plus grande. De plus, 70 % du fret atterrissant à Orly et à Roissy repartent en province par camions. Ce trafic n'a donc aucune justification en Ile-de-France au sein de sites très urbanisés.

4- OUI à la limitation du nombre de mouvements à Roissy.

On ne peut pas continuer de développer une activité autant génératrice de nuisances en Ile-de-France, sans porter atteinte à la sécurité et à la qualité de vie des habitants. La fréquence annuelle de 300.000 mouvements d'avions est la limite admissible du supportable. Il faut stopper immédiatement tout investissement supplémentaire à Roissy et reporter les budgets sur les solutions alternatives !


5- OUI à la création d'une commission participative


Cette commission aura pour mission de veiller à l'application des quatre points précédents et de participer à la gestion de l'environnement : respect des trajectoires, effets de la déréglementation, indemnisation des riverains…

ma20922

AEROPORTS DE PARIS met à disposition des informations sur la circulation aérienne.

Consultez le site

www.adp.fr

rubrique : Environnement - riverains

Circulation aérienne - flux des trajectoires

Courrier des Yvelines - Article du 2 octobre 2002
Courrier des Yvelines - Article du 9 octobre 2002
Advocnar - Communiqué de presse

De plus en plus d'avions, de bruit et de pollution

Nous avons participé à la manifestation du 4 octobre 2002 organisée par l'ADVOCNAR.

 

Photos du 4 octobre 2002

Nos elus s'organisent

NUISANCES AERIENNES - NOS ELUS S'ORGANISENT

 

 

Lire

"Couloirs aériens en Ile de France"

Le compte rendu analytique officiel de la séance du 12 décembre 2002 du sénat

 

DES MESURES DE BRUIT ONT EU LIEU A MONTESSON LA BORDE

ENTRE LE 18 ET LE 24 DECEMBRE 2002

 

Mise en place des enregistreurs par l'ACNUSA ( Autorité de Contrôle des NUisances Sonores Aéroportuaires) le 18 décembre 2002
Contenu de la malette ouverte le 24 décembre. Le dépouillement des mesures se fera par un laboratoire spécialisé dans les 2 mois environ. Le résultat sera communiqué à l'ACNUSA.

du 26 février au 3 mars 2003 et du 13 mars au 18 mars 2003

 

Communiqué de presse du 12 février 2003 de Monsieur Alain GOURNAC

Sénateur Maire du Pecq - Yvelines

Le Pecq, le 12 février 2003


COMMUNIQUE DE PRESSE


Trafic aérien à Roissy : respectons les engagements

Alors que l'engagement a été pris par le Gouvernement précédent de limiter le trafic aérien de Roissy à 55 millions de passagers par an, de manière insidieuse on essaie de revenir sur cette promesse. A une note interne d'ADP succède une petite phrase d'un rapport de la Cour des Comptes qui n'aura jamais autant été écoutée. Par petite touche, on s'emploie à convaincre l'opinion de l'inéluctabilité du développement des aéroports parisiens.

Comment peut-on nous faire croire qu'il faut aller jusqu'à 85 ou 100 millions de passagers alors que les retards actuels sont déjà très nombreux, provoquant autant d'avions en attente d'autorisation d'atterrir ?

Comment peut-on prétendre que le bruit n'est pas lié au nombre de passagers alors que plus le nombre d'avions augmente, plus s'accroît le risque de non respect des couloirs aériens, surtout concernant les altitudes de survol, augmentant fortement le bruit subi non seulement par les riverains des aéroports mais aussi par les populations survolées ?

En face de ce soi-disant gaspillage économique, a-t-on mis en balance tous les coûts, notamment en matière de santé, générés par ces nuisances, en particulier provoquées par les vols de nuit ?

Arrêtons de mettre les Français devant le fait accompli ou le développement durable a-t-il encore un sens ?

Menons un vrai débat, non pipé, sans tabou, sur l'évolution du trafic aérien, prenant en compte tous les enjeux, y compris les capacités existantes des aéroports régionaux.

Respectons les engagements pris sans se réfugier derrière de pseudo arguments techniques, et nous prendrons alors nos responsabilités.

Nous demandons audience à Monsieur le Ministre des Transports.


Alain GOURNAC
Président de l'ACRENA

 

Constat en demi teinte pour les nouveaux couloirs aériens

mai 2003 - article extrait du site : www.infobruit.org

L'Autorité de contrôle des nuisances sonores aéroportuaires (Acnusa) vient de faire paraître un rapport sur le bilan de la réorganisation de la circulation aérienne en Ile-de-France. Globalement le nombre d’habitants survolés en dessous de 3 000 mètres a diminué mais la situation s’est dégradée localement notamment pour les survols à basse altitude.

Cette étude a été menée par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la Région Ile-de-France pour le compte de l’Acnusa. Elle avait pour objectif principal d’estimer les populations survolées dans le Bassin parisien1 après la réorganisation aérienne et de les comparer aux situations de référence que sont les cartographies des zones de survol avant réorganisation et celles résultant du projet initial de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

Effective depuis le 21 mars 2002, la réorganisation aérienne dans le Bassin parisien devait en principe soulager un million environ des 3,5 millions de personnes survolées en dessous de 3000 mètres autour de Roissy et Orly. Pour l’ensemble du Bassin parisien, le nombre de personnes survolées a diminué :
face à l’ouest, la configuration la plus fréquente, les avions à destination et en provenance de Roissy et d’Orly survolent actuellement près de deux millions d’habitants et 650 communes ;
face à l’est, plus de 2,4 millions d’habitants et 864 communes sont survolés.

Mais l’effet positif est moins marqué pour les survols à basse altitude (les vols en dessous de 1000 mètres d’altitude sont les plus difficilement supportables) notamment en configuration face à l’est : les nouveaux couloirs se traduisent par une diminution de 7% seulement du nombre de personnes survolées en dessous de 1 000 mètres (38 500 personnes de moins) et même par une augmentation de 4% des Franciliens survolés entre 1000 et 2000 mètres (41 500 personnes). Par rapport au projet initial de la DGAC (Eurocontrol), l’impact actuel global est plutôt positif face à l’ouest, avec une baisse de population de 11%. Face à l’est, à l’inverse, l’impact actuel est plutôt négatif avec une augmentation de 9% des survols. Et quelles que soient les configurations au vent à basse altitude, 261 000 personnes supplémentaires sont survolées à moins de 1 000 mètres au dessus de Roissy et 44 900 de plus au-dessus d’Orly.

1 Bassin parisien = Ile de France + parties des régions limitrophes

________________________________

 

MOBILISATION contre les nuisances aériennes

Comminiqué de l'ADVOCNAR

Manifestation à Paris fin janvier 2004

 

Madame Simone NEROME, Présidente de l'ADVOCNAR, fait un exposé sur les nuisances aériennes lors de l'Assemblée Générale de l'Association de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Parc de Maisons-Laffitte.

Monsieur Jacques MYARD, notre député, soutient notre action et sera présent à la manifestation du 25 janvier 2004 à PARIS.

Déclaration du 18 octobre 2003 à l'AG de l'association de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Parc de Maisons-Laffitte.

Visitez le site : www.sauvparcml.asso.fr

VENEZ MANIFESTER

 

QUELQUES PHOTOS DE LA MANIFESTATION DU 25 JANVIER 2004
Il est indispensable que l'on nous écoute avec réalisme.

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Séance du 27 janvier 2004

Monsieur Jacques MYARD

Député - Maire de Maisons-Laffitte - Yvelines

Vers une interdiction des vols de nuit en Europe ?

de Jacques MYARD

_________________________________________________________

 

Notre lettre du 23 mai 2004 (voir rubrique bulletins d'information) aux habitants de Montesson la Borde indique :

Nous participons aux commissions municipales, notre bureau se réunit chaque mois et nous entretenons des relations régulières avec les association des villes environnantes au sein du CADEB, et avec l'ADVOCNAR, pour la diminution des nuisances aériennes sonores et chimiques.

L'assemblée générale de l'ADVOCNAR a eu lieu le 28 mai 2004.

Allocution de la Présidente Madame Simone NEROME

 

L'avenir est sombre si les pouvoirs publics ne sont pas plus réalistes et volontaristes pour mettre en place des mesures allant vers une diminution des nuisances aériennes sonores et chimiques, en collaboration avec l'Europe.

Pour vous informer, vous devez acheter le livre de Sébastien Trollé

LES POISONS DU CIEL

Egalement prenez connaissance de trois articles de Sébastien Trollé Administrateur de l'ADVOCNAR

1- Transport aérien et développement durable : l'Etat français se trompe ( pdf -112Ko)

2 - Roissy-CDG - Le nouveau Plan de Gêne Sonore est une erreur (pdf -146Ko)

3 - Capitalisation boursière d'ADP : la grande dépression ( pdf - 137Ko)

__________________________________________________________________________________________________

Le flash de LA SAUVEGARDE

association de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Parc de Maisons-Laffitte

Septembre 2004

www.sauvparcml.asso.fr

____________________________________________________________________________________________________

Ile-de-France Environnement

Article paru dans le mensuel d'information d'octobre 2004

 

Nuisances aériennes

Les vols de nuit ne diminuent pas.

Des riverains de l'aéroport Roissy- Charles de Gaulle

sont venus, ce soir, avec leur sac de couchage

pour dormir dans l'aérogare.

Ils veulent rappeler à Monsieur le Ministre que rien n'est fait

pour diminuer les vols de nuit.

Notre association soutient cette action.

Montesson, le 3 décembre 2004 19 heures

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les riverains s'invitent à Roissy

Plus d'une centaine d'adhérents et de sympathisants de l'Advocnar (Association de Défense Contre les Nuisances Aériennes) se sont regroupés, vendredi soir, de 19h30 à 22h00, au Terminal 2D de l'aéroport de Roissy-CDG. Couettes, pyjamas, oreillers et thermos de café furent de mise... pour y dormir. Les passagers à l'embarquement, médusés, ont pu lire les banderoles et les tracts diffusés à cette occasion. Objectif de l'association : attirer l'attention des médias sur le problème des vols de nuit, un problème sans cesse esquivé par le ministre des Transports, porteur de promesses insuffisantes et non suivies d'effet.

Pour voir l'évolution du nombre de vols de nuit à Roissy, cliquez ci-après :
http://sebastien.trolle.free.fr/doc/vnuit1.html

La France, mauvais élève de l'Europe

Bien qu'aucune situation, ailleurs en Europe, ne soit acceptable, le rappel du trafic nocturne des autres aéroports indique que le cas français, avec Roissy-Charles-de-Gaulle, est le plus préoccupant. La France est le pays d'Europe qui maltraite le plus ses populations. Les chiffres qui suivent parlent d'eux-même.

- Roissy (France) : 162 vols entre 23h00 et 06h00

- Heathrow (GB) : 16 vols entre 23h30 et 06h00
- Gatwick (GB) : 40 vols entre 23h30 et 06h00
- Stansted (GB) : 30 vols entre 23h30 et 06h00

- Francfort (All.) : 127 vols entre 23h00 et 06h00
- Düsseldorf (All.) : 24 vols entre 23h00 et 06h00
- Cologne (All.) : 107 vols entre 23h00 et 06h00
- Munich (All.) : 40 vols entre 23h00 et 06h00

- Schiphol (Amsterdam) : 43 vols entre 23h00 et 06h00
- Genève (Suisse) : 16 vols entre 22h00 et 06h00
- Barcelone (Espagne) : 14 vols entre 23h00 et 06h00
- Liège (Belgique) : 70 vols entre 23h00 et 05h00


Et pourtant, le risque sanitaire est connu...

Au mois de juin 2004, l'Advocnar, à l'initiative et co-financeur de l'étude épidémiologique Insomnia, a mis en lumière l'impact sanitaire des troubles du sommeil liés aux vols de nuit. Conclusion : l'affaiblissement physique et les troubles anxio-dépressifs sont plus fréquents chez les personnes survolées la nuit que chez celles qui ne le sont pas. Pour plus d'information sur Insomnia, cliquez sur le lien suivant :

http://sebastien.trolle.free.fr/doc/insom/insom1.html.


Il faut que cela change !

L'Advocnar rappelle l'urgence de réduire significativement le nombre de vols de nuit à Roissy pour permettre aux populations de récupérer... avant de parvenir à un couvre-feu total de 22h30 à 6h00, que permettrait :

- une décision européenne en la matière, sur tous les grands aéroports implantés en zone urbaine (ou les faisant survoler)
- et la montée en puissance de l'aéroport de Vatry dans la Marne (7 habitants au kilomètre carré)

 

Autre sujet d'actualité

 

 

Information du CIRENA

 

Présentation de l'Airbus A380 au Bourget le 18 juin 2005

Article paru dans la revue liaison N° 76 juin 2005

Ile-de-France environnement : http://www.idfe.org

advocnar : http://www.advocnar.fr

 

Liaison n°83 mars 2006

Les associations demandent un plan de réduction des nuisances du Bourget

 

Manifester contre l'augmentation du trafic

10 juin 2006

 

Bulletin n* 24

Constitution de la convergence associative

Communiqué de presse - 22 janvier 2009

 

 

dossier spécial nuisances aériennes

Dossier en . pdf à consulter et enregistrer. - Site de l'ADVOCNAR - rubrique publications - www.advocnar.fr

 

Relèvement ILS - Enquête publique du 2 mars 2011 au 1er avril 2011

Visitez le site de l' ADVOCNAR

Retenez la date du 24 septembre 2011

pour participer au rassemblement contre les vols de nuit

Communiqué de l'ADVOCNAR

Les élus et associations appellent à la mobilisation

STOP !

Malgré les atteintes prouvées du bruit et la pollution des avions, les pouvoirs publics n'agissent pas pour protéger notre santé. Exigeons ensemble un plan de réduction significative des vols de nuit pour les aéroports de Roissy CDG et du Bourget afin d'atteindre à terme un couvre-feu

Venez très nombreux

Samedi 24 septembre 2011 à 10 heures, Place du Trocadéro à Paris

pour manifester et signer le texte de revendication

Roissy CDG, aéroport parmi les plus urbanisés en Europe, est n°1 pour les vols de nuit. Aucun autre pays européen ne traite les personnes survolées avec un tel mépris. Le droit au sommeil est un droit fondamental. Défendons-le, ensemble. Défendons notre santé et notre qualité de vie.

www.advocnar.fr Inscriptions et renseignements : 01 39 89 91 99 ou contact@advocnar.fr ADVOCNAR - CONVERGENCE ASSOCIATIVE - TABLE RONDE DES ELUS - UFCNA* * Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs

 

Pic de pollution en Ile-de-France - mars 2014

 

 

 

Elections européennes de 2014 - Mémorandum - ADVOCN AR

Article de presse - Ile de France Environnement - mai-juin 2014 - n° 161

site internet : www.idfe.eu

Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement : l’ADVOCNAR dénonce un plan d’action inefficace

 

Dossier disponible sur : www.advocnar.fr

2017 - Les élus et associations requérants ( dont QVLB) saisissent le conseil d'Etat

Création de Convergence associative en 2009 - Participation de QVLB

Consultez la directive européenne n° 2002/49CE

NUISANCES AERIENNES

Notre soutien, aux riverains des aéroports, n'est pas récent

Voir courrier du ministère de l'environnement d'avril 1997 (ci-après)